Bouffe de Konbini au Japon : l’onigiri

Présentation d'un onigiri en dessin.

 

Aujourd’hui parlons de bouffe !
Si le Japon est si agréable à vivre, c’est en grande partie grâce aux konbinis, ces supérettes ouvertes 24h/24 et 7j/7.
On y trouve absolument de tout, de l’alcool aux médicaments en passant par les cotons-tiges et les morceaux de poulet frit.
Les konbinis fournissent toute la populace en bento, ces « boites repas » très pratiques, bon marché et relativement bonnes. Ils sont très variés, souvent composé de riz accompagné de divers légumes, viandes, poissons. Vous pouvez même faire réchauffer votre plat dans la supérette. Mais l’incontournable des konbinis, c’est le fameux onigiri, ou « boulette de riz ».
Onigiri au Japon : présentation des différentes garnitures.

Ce n’est qu’un échantillon de l’immense variété de garniture qu’on peut trouver.
Au début de votre séjour au Japon, si vous avez l’âme aventurière comme moi, vous aurez envie de tout goûter quitte à avoir de mauvaises surprises.
Mais si vous voulez plutôt éviter de manger des trucs étranges, et que vous ne savez pas lire le Japonais, je vais vous donner une valeur sure.

L’onigiri Thon-mayo.

Numéro un des ventes d’onigiri au Japon (c’est pas des blagues), un goût pas trop dépaysant pour qui est adepte du sandwich thon-mayo, bref, voilà comment le reconnaitre dans les rayons de votre konbini préféré :

 

L'onigiri thon mayonaise au Japon : une valeur sure. Comment le repérer dans votre konbini !

 

onigiri : présentation de l'emballage intelligent en image.

Ça parait con de parler de l’emballage d’une boulette de riz, mais c’est fascinant en vérité. Ça ne se voit pas à première vue, mais le tout est emballé de manière à ce que la feuille de nori (feuille d’algue que vous avez déjà vu autour des makis dans les restaurants asiatiques en France) reste sèche pour qu’on puisse en apprécier le croquant.
La première fois que j’ai déballé un onigiri du 7 Eleven (grande marque de konbini au Japon, si ce n’est la plus connue), je me suis retrouvée avec le nori d’un côté, et ma boulette de riz de l’autre.

« Intelligent ! », me suis-je donc dit. J’ai un peu galéré à emballer ma boulette dans la feuille d’algue, mais je me suis dit que, quand même, la vie était bien faite. Naïve que j’étais.

Onigiri : déballage
Parce que oui, en fait j’avais complètement déballé ça comme une bourrine.

 

Onigiri : déballage en images.Les emballages Japonais sont fascinants. Je ne comprends toujours pas comment ça marche, mais ça marche bien !
Donc voilà, lorsque vous mangerez votre première boulette de riz de supermarché au Japon, vous ne passerez pas pour un paysan en enlevant tout le plastique n’importe comment. En plus les étapes sont illustrées sur le packaging. Les choses sont vraiment bien faites.

Et vous, quel genre de bouffe vous intrigue ou vous fascine au Japon ?

Partager
Partager
Pinterest
Partager
http://tiphaineperrouault.fr/blog/nourriture-de-konbini-au-japon-onigiri/
Suivez-moi sur Instagram

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Jeremy dit :

    Le tuna-mayo, c’est vraiment la base ! Et c’est presque le moins cher des onigiri de conbini en plus lol

  2. Kevin dit :

    Haha pas mal le coup du déballage!
    Moi j’aimerai manger des takoyaki et un ramen dans ces petites échoppes que je voyais dans les mangas étant petit ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *